Ils l'ont vaincu à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n'ont pas aimé leur vie jusqu'à craindre la mort.( Apocalypse 12,11)

Au Népal, une loi interdisant de « heurter le sentiment religieux » et les conversions a été promulguée le 16 octobre dernier. Cette mesure a été adoptée malgré les protestations des militants des droits humains, rapporte l’ONG Christian Solidarity Worldwide (CSW).

«Nous sommes profondément tristes que ce projet de loi soit maintenant adopté. Nos appels au président et aux autres intervenants politiques ont été ignorés. Le gouvernement népalais a fait un pas en arrière car cette loi restreint sévèrement notre liberté d’expression et notre liberté religieuse ou de croyance», regrette le pasteur Tanka Subedi, fondateur et président du Forum sur la liberté religieuse au Népal.

La religion officielle du Népal est l’hindouisme, selon la Constitution. Celle-ci limite la conversion à une autre religion et l’expression libre de sa foi. La loi du 16 octobre a été adoptée pour harmoniser le code pénal et la Constitution.

CSW s’inquiète de cette mesure car les lois anti-conversion sont régulièrement utilisées pour harceler les chrétiens en Inde. Au Pakistan, les lois anti-blasphème donnent une impunité à ceux qui cherchent à se venger de leurs voisins chrétiens.

Copyright © 2017 Média Christ ι Réalisé et hébergé par RDC Netcom - Média Christ