Ils l'ont vaincu à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n'ont pas aimé leur vie jusqu'à craindre la mort.( Apocalypse 12,11)

Les chrétiens du Maroc ont décidé de faire appel au Conseil national des droits de l’homme (CNDH) pour revendiquer leurs droits constitutionnels. En effet, depuis 2011 la Constitution marocaine garantit le libre exercice des cultes. Mais l’Islam reste la religion d’Etat, et même si le gouvernement se veut défenseur des minorités, dans les faits les chrétiens doivent rester discrets dans leurs pratiques religieuses.

Selon le site «Le Reporter», les chrétiens marocains ont plusieurs revendications à présenter devant le CNDH. Ils veulent entre autre pouvoir inscrire à l’état civil des noms comme Pierre ou Jean, ce qui leur est refusé par les municipalités, ou encore pouvoir éviter de scolariser leurs enfants en école publique, où ils apprennent le Coran et les préceptes de l’Islam.

Pour défendre leurs droits, les chrétiens du Maroc évoquent le préambule de la Constitution dans laquelle le Maroc s’engage à bannir toute discrimination. Ils souhaitent vivre leur foi librement, et refusent désormais de pratiquer leur culte dans la clandestinité.

Avec Evangeliques.info

Copyright © 2017 Média Christ ι Réalisé et hébergé par RDC Netcom - Média Christ