Ils l'ont vaincu à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n'ont pas aimé leur vie jusqu'à craindre la mort.( Apocalypse 12,11)

L’ONU réclame la libération immédiate du gouverneur chrétien de Jakarta, emprisonné depuis le 9 mai. Dans un communiqué d’un groupe d’experts de l’Organisation des Nations Unies daté du 22 mai, la condamnation de Ahok est jugée comme un danger pour les libertés d’expression et de religion. En plus de la libération du gouverneur, l’ONU demande à l’Indonésie d’abroger ses lois sur le blasphème.

Basuki Tjahaja Purnama, surnommé Ahok, a été condamné par ses juges à deux ans de prison ferme pour blasphème, alors que le procureur n’avait réclamé qu’un mois de prison avec sursis et deux ans de mise à l’épreuve.

Le bureau du procureur de Jakarta a lancé une demande de libération anticipée et une demande de procès en appel. De son côté, Ahok a renoncé à faire appel de la condamnation. Dans une lettre rendue publique, il expliquait «accepter et pardonner tout cela» et précisait qu’il souhaitait renoncer à faire appel «pour le bien de sa nation». Selon lui, faire appel ne ferait qu’attiser les tensions déjà palpables dans le pays.

Avec La croix / Aljazeera/ evangelique.info

Copyright © 2017 Média Christ ι Réalisé et hébergé par RDC Netcom - Média Christ